______

CHEF PÂTISSIER ET CHOCOLATIER, PÂTISSERIE KLEIN (BELFORT) / 27 ans

______

Quand il était enfant, Paul Klein accompagnait souvent son père, Stéphane, sur les concours de pâtisserie. Biberonné à l’esprit de compétition mais surtout d’émulation qui s’en dégage, ce natif de Belfort a toujours su qu’il en ferait son métier. Après un parcours classique, il s’est découvert une passion particulière pour le chocolat et a passé son BTM chocolatier-confiseur en 2011. Paul Klein est un perfectionniste, en perpétuelle quête de nouveauté. Ce trait de caractère a fait de lui une bête de concours, meilleur apprenti de France en 2009 puis vainqueur du prix Charles Proust en 2012, accolant son nom à celui d’illustres professionnels de la chocolaterie. Son talent et son travail lui ont ouvert les portes du Club des Sucrés pendant trois ans. Aujourd’hui, il travaille à la fois dans la pâtisserie familiale et pour sa propre structure de formation, qui lui permet notamment de se rendre à Tokyo, chez Valrhona, où il transmet son savoir autour de la sculpture du chocolat. « En 2019, le durée des stages à Tokyo va doubler, passant de trois à six jours (moitié chocolat, moitié confiserie) car les formations plaisent sur le marché asiatique », explique le jeune homme, qui travaille en étroite collaboration avec sa compagne Clémence.

______

Pratique → klein-stephane.com

______

Lien

LIEN VERS LE CLASSEMENT DES VINGTENAIRES 2018

______

LIEN VERS LE CLASSEMENT DES TRENTENAIRES 2018

______

LIEN VERS LE CLASSEMENT DES VINGTENAIRES 2017

______

LIEN VERS LE CLASSEMENT DES TRENTENAIRES 2017

______

LIEN VERS LE CLASSEMENT DES TRENTAIRES 2016

______

LIEN VERS LE CLASSEMENT DES TRENTENAIRES 2015

RSS ATABULA

  • Dan Giusti, ancien chef de Noma qui dynamise les cantines scolaires de Londres à New York 20 mai 2019
    Après avoir été chef du Noma à Copenhague, Dan Giusti a créé le programme Brigaid à destination des cantines scolaires de Londres et New York. La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula +. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula +, Abonnement […]
    Atabula
  • Éric Ripert, nouveau héros du livre pour enfants Kalamata’s Kitchen 20 mai 2019
    Le chef du Bernardin, Éric Ripert sera le nouveau héros du livre pour enfants Kalamata's Kitchen. L’article Éric Ripert, nouveau héros du livre pour enfants Kalamata’s Kitchen est apparu en premier sur ATABULA.
    Atabula
  • Exit le verre, les nouvelles bouteilles de vin de Gérard Bertrand seront en argile 20 mai 2019
    Gérard Bertrand vient de lancer une nouvelle gamme de vins (blanc et rouge) conditionnés en bouteilles d'argiles. La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula +. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula +, Abonnement mensuel Atabula + ou Abonnement annuel étudiant. L’article […]
    Atabula
  • En Autriche, les McDonald’s se transforment en assistants consulaires 20 mai 2019
    Les McDonald's d'Autriche jouent désormais le rôle d'assistants consulaires afin d'accompagner les citoyens américains dans leurs démarches. La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula +. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula +, Abonnement mensuel Atabula + ou Abonnement annuel étudiant. L’article […]
    Atabula
  • Coup de feu, les histoire « loufoques » de la restauration 20 mai 2019
    Nouveau venu sur la scène des podcasts culinaires : Coup de Feu, où des plongeurs et autres patrons de restaurants racontent chaque mois leurs "histoires loufoques". La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula +. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula +, […]
    Atabula
  • Cultiver son potager : combien ça coûte chef ? 19 mai 2019
    Avoir un potager est un atout hors-norme pour les chefs et les restaurateurs tant pour la qualité des produits que l’image de leur établissement. Mais cela vaut-il vraiment le coup financièrement ? Atabula a mené l’enquête. L’article Cultiver son potager : combien ça coûte chef ? est apparu en premier sur ATABULA.
    Louis Jeudi
  • Alain Passard : « Tu as entre 20 et 30 saveurs dans le jardin par saison, c’est suffisant pour faire une belle cuisine » 19 mai 2019
    La chose est entendue : Passard rime avec potager. Depuis près de 20 ans, le chef de l’Arpège n’a cessé d’affirmer (et de prouver) l’importance du légume dans la grande cuisine française. Et, à titre personnel, il l’avoue sans ambages : ses jardins lui ont sauvé la vie. On se demande forcément s’il est judicieux […]
    Franck Pinay-Rabaroust
  • Mauro Colagreco : « Quand je voyage, je fais de la contrebande de graines » 19 mai 2019
    En 2008, deux ans après l’ouverture du Mirazur, Mauro Colagreco et ses équipes ont décidé de se lancer dans la culture de leurs propres légumes. Aujourd’hui, le néo-triple étoilé peut s’appuyer sur plusieurs potagers et un verger sur une surface totale de 2,5 hectares. Au-delà des produits, Mauro Colagreco insiste sur l’engagement pédagogique et écologique […]
    Louis Jeudi
  • Il veut remettre les jardiniers des chefs sur le devant de la scène : entretien avec Lucas Delerry 19 mai 2019
    Valoriser les jardiniers et les potagers, tel est l'objectif de Lucas Delerry L’article Il veut remettre les jardiniers des chefs sur le devant de la scène : entretien avec Lucas Delerry est apparu en premier sur ATABULA.
    Franck Pinay-Rabaroust
  • « On peut sans problème comparer la culture d’un légume avec l’élevage d’un animal » : entretien avec Sylvain Picard, le jardinier historique de l’Arpège 19 mai 2019
    Originaire de Moncé-en-Belin près du Mans, Sylvain Picard s’occupe depuis 2002 du premier potager d’Alain Passard. Au château du Gros Chesnay (Fillé-sur-Sarthe), il est le chef d’orchestre de près de quatre hectares de plantations sur lesquelles s’épanouissent les légumes presque sur-mesure qui atterrissent directement dans l’assiette des clients de l’Arpège. Le jardinier revient sur son […]
    Louis Jeudi