______

Chef du restaurant NE/SO (Paris) / 28 ans

______

Ne vous fiez pas aux apparences. L’homme n’est ni hautain, ni lointain, encore moins revêche à s’exprimer. Au contraire, Guillaume Sanchez a le verbe facile et les idées claires. Posé, intelligent, joueur quand il le faut, il délivre ses vérités sans en faire une religion pour adeptes de gondole médiatique. Pour le chef de 28 ans passionné de musique, tout est question d’équilibres, de nuances, de rythmes. Il pense sa cuisine comme le reste : avec une rare sérénité et une franchise qui fait plaisir à entendre.

En quelques années, il s'est imposé là où d'autres ont échoué. Après la folie médiatique de Top Chef, il a gardé les pieds sur terre et défini ses priorités. Il y a huit mois ouvrait NE/SO. Dans quelques semaines, un autre établissement verra le jour. Extension du domaine de la lutte donc pour Guillaume Sanchez qui se sent invincible. Prétentieux le bonhomme ? Même pas, et c'est ce qui fait tout son charme. Un surdoué sans aucun doute.

______

À lire, spécial "Classement Vingtenaires"

NE/SO, parcours, cuisine, famille et projets : grand entretien avec le chef Guillaume Sanchez

______

Pratique → 6 rue Papillon, Paris 9e arr. - 0148240413 - www.neso.paris

______

À lire sur Atabula → Table coup de coeur – NE/SO (Paris), du chef Guillaume Sanchez / Atabula y était… chez NE/SO au foodlab de Guillaume Sanchez

______

Lien

LIEN VERS LE CLASSEMENT DES VINGTENAIRES 2018

______

LIEN VERS LE CLASSEMENT DES TRENTENAIRES 2018

______

LIEN VERS LE CLASSEMENT DES VINGTENAIRES 2017

______

LIEN VERS LE CLASSEMENT DES TRENTENAIRES 2017

______

LIEN VERS LE CLASSEMENT DES TRENTAIRES 2016

______

LIEN VERS LE CLASSEMENT DES TRENTENAIRES 2015

______

À lire sur Atabula

RSS ATABULA

  • Guy Martineau, le dernier prince des gastronomes 21 août 2019
    Portrait d'un infatigable gourmet, qui détient certainement le record de France des kilomètres avalés pour déguster les plus grands plats. La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant. L’article […]
    Louis Jeudi
  • La pêche électrique interdite dès à présent en France 21 août 2019
    Dégradant les fonds marins, mettant en péril les espèces ainsi que la pêche artisanale, la pêche électrique vient d’être définitivement interdite en France. Si l’Union européenne s’est prononcée en février dernier pour l’interdiction de cette pratique à compter du 30 juin 2021, la France a décidé de rendre la décision effective sur son territoire dès… […]
    Atabula
  • L’agriculture africaine s’organise face au riz asiatique 21 août 2019
    Si traditionnellement, le continent africain s’alimentait en mil et en sorgho cultivés localement, c’est de l’histoire ancienne. La croissance démographique et l’urbanisation galopante ont poussé le continent à céder place au riz. Aujourd’hui, l’Afrique importe près d’un quart du marché mondial. 28% de ces céréales proviennent de Chine (premier producteur, importateur et consommateur mondial) et… […]
    Atabula
  • Millésime, nouvelle table lilloise crudivore et végétalienne 21 août 2019
    Maquereau vinaigré, eau de pomme et radis noir ou bien carpaccio d’agneau, poivre sauvage et chou kale avec un accompagnement artichaut violet, citron, pousses d’épinards ou courgette, pois gourmands, sel fumé. Voilà ce qu’on peut déguster au Millésime, qui vient d’ouvrir ses portes dans le Vieux-Lille. Le concept ? Du 100% cru et végétalien, basé… […]
    Atabula
  • « Les femmes vigneronnes, sommelières ou cavistes n’ont pas la visibilité qu’elles méritent » : entretien avec Sandrine Goeyvaerts 20 août 2019
    Entretien avec l'auteure La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant. L’article « Les femmes vigneronnes, sommelières ou cavistes n’ont pas la visibilité qu’elles méritent » : entretien avec Sandrine Goeyvaerts […]
    Atabula
  • Insectes, additifs, lait dans des sorbets : Foodwatch épingle les industriels de la glace 20 août 2019
    L'ONG Foodwatch épingle les industriels de la glace pour leur manque de transparence quant à l'usage de certains additifs. La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant. L’article Insectes, […]
    Atabula
  • Les Scènes Gourmandes, tout nouveau festival gastronomique à Moûtiers 20 août 2019
    Musique, marché de producteurs et démonstrations de chefs au programme des premières Scènes Gourmandes de Moûtiers. La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant. L’article Les Scènes Gourmandes, tout […]
    Atabula
  • À Pau, la scène gastronomique s’étoffe avec L’Interprète 20 août 2019
    Après l’ouverture récente de Maynats par le pâtissier Jonathan Vallenari (ex-domaine de Manville) et Gautier Alvarez (ex-second de cuisine de Cédric Béchade à l’Auberge Basque), Pau se dote d’une nouvelle table ambitieuse. L’Interprète vient d’ouvrir ses portes rue des Orphelines. Le restaurant est piloté par Pauline Thubert côté salle et Quentin Maysou côté cuisine. Avant de… […]
    Atabula
  • À quoi ressemblera Le Petit Vatel (Alençon) version Julien Perrodin ? La réponse de l’intéressé 19 août 2019
    Julien et Barbara Perrodin (ex-Barju) relancent la table emblématique d'Alençon fin septembre. L’article À quoi ressemblera Le Petit Vatel (Alençon) version Julien Perrodin ? La réponse de l’intéressé est apparu en premier sur ATABULA.
    Louis Jeudi
  • Bientôt une filière thé et poivre en Bretagne ? 19 août 2019
    Le botaniste Michel Thévot a semé avec succès 2000 plants de thé à Sibiril, dans son potager du Finistère. Aujourd’hui, ses jeunes pousses mesurent déjà soixante centimètres. Fort de cette réussite, il a été contacté par une entreprise locale et compte étendre ses cultures. Une autre plante s’est parfaitement acclimatée à son potager : le poivre de Sichuan. Non… […]
    Atabula