Rodolphe Landemaine

45-landemaine

partenaires

banniere-san-pe

a-v2


39 ans


Classement 2015 → 22 (-23)


Rodolphe Landemaine, ex-Lucas Carton, Bristol et Ladurée, quadrille la région parisienne avec pas moins de dix boulangeries. S’il reste méconnu du grand public contrairement à certains confrères tels que Gontran Cherrier, de deux ans son cadet, il n’en demeure pas moins une référence de la boulangerie en France à l’instar de Jean-Luc Poujauran, Christophe Vasseur, Stéphane Secco, Dominique Saibron ou Fréderic Lalos. Avec sa femme Yoshimi, il a également ouvert une boutique-salon de thé et une école à Tokyo. Bistrots et grandes tables comptent parmi ses clients professionnels. Avec ses nombreuses adresses, certains considèrent que la qualité de ses produits se dégrade au fil du temps. La presse nationale, elle, n’est pas de cet avis : le magazine l’Express a récemment fait figurer l’enseigne parmi le top 12 des meilleures boulangeries de Paris. Quant au journal le Figaro, il a récemment primé les viennoiseries Landemaine.


Vu par Rémi Heluin, créateur du blog painrisien.com


« J’ai rencontré Rodolphe il y a 4 ou 5 ans. A l’époque, j’avais écrit un article sur son travail et ses boutiques et il m’a contacté par la suite. C’est un véritable entrepreneur plus qu’un boulanger selon moi, qui construit un projet avec bientôt 13 boutiques, ce qui est conséquent et change l’approche du métier. Avec un tel projet, on risque de perdre le contact avec les fondamentaux du métier. La boulangerie est un choix raisonné pour lui, ce n’est pas une passion car il se formait pour la pâtisserie mais il a compris que la boulangerie offrait d’avantage d’opportunités en termes de carrière. La force de Rodolphe est qu’il peut faire ses choix en pleine liberté et indépendance, c’est un plus pour lui, qui repose sur sa légitimité dans le métier. Il est raisonné et réfléchi, possède une grande expertise du métier. Je le considère comme vif et doué intellectuellement, il analyse très bien le monde dans lequel il évolue. Il est ambitieux mais garde les pieds sur terre et n’oublie pas d’où il vient ».


Pratique

Maison Landemaine - www.maisonlandemaine.com