Claire Sonnet

50-sonnet

partenaires

banniere-san-pe

a-v2


31 ans


Classement 2015 → Non classée


Impossible de manquer Claire Sonnet. Grande, belle,  blonde, l’œil vif : la Versaillaise attache le regard. Au social où elle pensait faire carrière, elle a préféré un univers de rencontres plus rythmé où elle joue impeccablement sa partition journalière de diplomate de restaurant dans ce lieu qui ne tolère rien d’autre que la perfection. On est ici dans le service palace, le service parfait qui se doit de tout connaître ou presque. Un peu trop lisse diront certains. C’est mal connaître cette trentenaire qui, si elle sait s’adapter aux codes de l’avenue Montaigne, a aussi roulé sa bosse dans des bistrots à Paris et environs. Elle seconde désormais Denis Courtiade, l’un des acteurs les plus respectés du milieu en France. Sur le terrain, elle est aux manettes d’une équipe de vingt personnes pour une quarantaine de couverts par service.


Vue par Denis Courtiade, directeur de restaurant (Alain Ducasse au Plaza Athenée – Paris)


« J’ai rencontré Claire lors de sa soutenance à l’école Ferrandi pour le métier de manager de restaurant. C’était il y a à peu près cinq ans et je faisais partie du jury. J’étais alors en repérage si on peut dire, et Claire avait ce quelque chose en plus et j’ai su que je voulais travailler avec elle. Elle m’a convaincu et elle a commencé par un stage de six mois au Plaza Athénée. Elle est pétillante, fraîche : elle a tout pour elle. C’est quelqu’un qui a su relever les challenges lancés, elle a su gravir les échelons avec succès et je l’imagine très facilement diriger son propre établissement dans les prochaines années, que ce soit un restaurant ou même un hôtel. Elle donne de prime abord cette impression de fragilité de par son éducation, mais c’est une femme qui a de la gueule, qui sait rebondir. C’est un exemple à suivre pour les femmes qui voudraient se lancer dans la profession, encore trop peu nombreuses. Je me souviens de quelques échanges surprenants avec le chef Romain Meder…Claire ne se laisse pas facilement impressionner et n’a pas peur de dire ce qu’elle pense. Elle est vive, forte et sensible à la fois, n’est pas une suiveuse, elle sait ce qu’elle a à faire. C’est une femme courageuse et fiable : je sais que je peux compter sur elle, ce qui est primordial pour le bon fonctionnement de l’établissement. »


Pratique

Plaza Athénée - www.alainducasse-plazaathenee.com