Jean Sulpice, 39 ans / Chef de cuisine (Auberge du Père Bise – Talloires)

 

Après 15 années passées à Val Thorens, où il a obtenu deux étoiles Michelin, Jean Sulpice s’est installé au bord du lac d’Annecy en novembre 2016. Avec sa femme sommelière Magali, il a repris la mythique auberge du Père Bise à Talloires (Haute-Savoie). L’histoire est belle, mais le plus important pour Jean Sulpice était de rester dans son terroir savoyard. Avec ce changement d’adresse, Jean Sulpice souhaite faire évoluer sa cuisine. Hivernale auparavant, elle est désormais en symbiose avec les quatre saisons. Le chef, mentor du jeune chef prometteur Maxime Laurenson (Loiseau Rive Gauche à Paris), devrait  sans nul doute récupérer ses deux étoiles de Val Thorens à la sortie du guide Michelin 2018. 


Une rencontre marquante récente ? « Je cherchais un nouveau maraîcher en descendant de Val Thorens et j’ai découvert Yannick Viret, à côté de Rumilly (Haute-Savoie). Il ne fait que des marchés, travaille au rythme des saisons et avec passion. Il fournit un travail de fou. Humainement, c’est une rencontre très marquante. »


Une source d’inspiration ou modèle qui ont une influence sur votre travail ? « Mon inspiration, mon fil conducteur, c’est la nature ! Je cherche à valoriser dans ma cuisine tout ce qu’elle peut apporter. J’ai envie d’aller encore plus loin en ce sens. »


Prochain projet ou nouveau territoire d’exploration ? « Continuer à refaire le parc et terminer les travaux pour améliorer mon outil de travail. »


Rédaction Atabula