Tomy Gousset, 37 ans / Chef de cuisine (Tomy&Co, Paris)

.

Lui-même, avec son inimitable humour et sa bonne humeur, se pose la question de savoir pourquoi il continue à faire un tabac. Pourtant, la réponse est évidente. Après sa montée en puissance chez Pirouette, l’homme continue un parcours sans faute chez lui, à Tomy & Co, rue Surcouf (Paris). Tomy n’a rien perdu de son talent et a conservé autant sa modestie que sa cuisine gourmande et généreuse. Papa pour la deuxième fois il y a peu, Tomy Gousset avance à son rythme et trace son sillon, les pieds sur terre, mais avec l’envie d’aller plus loin.


Une rencontre marquante récente ? « Je pense à Cyril Phan, aka Cyril Kongo, artiste de street. C’est devenu un ami mais, surtout c’est une figure dans son domaine, c’est une personne que j’admire, qui est authentique. Il a des origines asiatiques et ne vient pas forcement des beaux quartiers, tout comme moi. Malgré tout, Kongo est sorti de ces clichés, grâce à son talent mais surtout grâce à son travail acharné. Ses collaborations sont Richard Mille, Hermès ou encore Conticini et beaucoup d’autres. C’est aussi un artiste engagé qui a fait sortir le graffiti de la rue et l’a fait reconnaître comme un art à part entière, un peu comme je souhaite faire avec la gastronomie, la rendre accessible tout en restant authentique. »


Une source d’inspiration ou modèle qui ont une influence sur votre travail ? « Je dirai que je puise mon inspiration à travers les gens qui m’entourent, je veux parler dans un premier de mes clients qui me donne l’opportunité de leur faire partager mon bonheur, et surtout mon équipe, avec qui je partage énormément, je vis avec eux, ils sont comme une deuxième famille.  Mes collaborateurs me font confiance et je leur répète souvent :  » Si je réussi, nous réussirons tous ensemble… », c’est donc cette dynamique qui me fait devenir meilleur chaque jour, et ce n’est d’ailleurs pas anodin si mon ami et collaborateur Jérôme Favan m’accompagne depuis plus de 8 ans. J’ai toujours été fédérateur et je pense que c’est cette confiance que m’apporte chacun d’entre eux qui me donne la liberté et le temps de stimuler ma créativité. »


Prochain projet ou nouveau territoire d’exploration ? « Je travaille sur un projet d’ouverture et j’aimerais bien m’établir dans le 5eme arrondissement de Paris. C ‘est un quartier que j’affectionne beaucoup, c’est à la fois très résidentiel et touristique, avec un énorme potentiel. J’aimerais y proposer une bonne cuisine accessible avec un prix encore plus attractif que chez Tomy&co. Affaire à suivre. »


Rédaction Atabula