David Toutain, 36 ans / Chef de cuisine (Restaurant David Toutain, Paris)

.

L’homme a rarement été aussi serein. Depuis l’ouverture de son établissement fin 2013, David Toutain a trouvé ses marques. Équipe stabilisée, nouveaux bureaux accolés à droite du restaurant, ouverture d’une table d’hôte à gauche et une cuisine totalement maîtrisée : le Normand a trouvé sa vitesse de croisière. Bien sûr, tout cela était annoncé grâce à un parcours exemplaire – Passard, Veyrat, Aduriz… -, une maitrise technique remarquable et un caractère de battant. Mais, désormais, cette promesse se vit chaque jour rue Surcouf, dans l’un des restaurants les plus excitants de France.


Une rencontre marquante récente ? « J’ai récemment fait la rencontre d’un artiste au travail surprenant, Philippe-H Claudel, qui créé des œuvres inspirées du végétal comme des photographies de fleurs ou des masques de feuilles. Nous nous sommes retrouvés sur le terrain de la création, avec une sensibilité commune à l’esthétique et à l’authenticité dans l’expression du minéral et du végétal. Ce fut aussi une belle rencontre humaine. »


Une source d’inspiration ou modèle qui ont une influence sur votre travail ? « La nature, se ressourcer, prendre du recul. J’aime partie en Normandie le week-end, retrouver une nouvelle énergie, une autre vision. »


Prochain projet ou nouveau territoire d’exploration ? « Continuer dans notre dynamique, épurer la cuisine, rechercher les produits, des fournisseurs, continuer à œuvrer avec mes collaborateurs. »


Rédaction Atabula