Mathieu Pacaud, 36 ans / Chef de cuisine

.

Présent dans les cuisines paternelles de l’Ambroisie depuis son plus jeune âge, passé par tous les postes en cuisine, Mathieu Pacaud a quitté la Place des Vosges pour s’installer ailleurs dans Paris, chez lui, du côté de l’Avenue Kléber. En quelques mois, le jeune homme a glané deux étoiles pour Histoires, une pour Hexagone et Divellec. Quatre étoiles qui permettent à Pacaud de s’affirmer, de revendiquer pleinement ce qu’il est : un chef et un entrepreneur. Car Mathieu Pacaud ne compte pas s’arrêter là avec un développement en Asie et des projets multiples en Europe et au-delà. Nul doute que l’empire Pacaud va rapidement s’élargir et, de fait, impulser une nouvelle image du chef français : talentueux en cuisine et entrepreneur ambitieux. Treizième dans l’édition 2016, Mathieu Pacaud progresse fortement dans ce nouveau millésime. Une place méritée.


Une rencontre marquante récente ? « Ma rencontre avec Nicolas Stromboni, qui dispose d’une impressionnante connaissance du patrimoine culinaire corse et qui mène une très belle démarche de défense et de reconnaissance du vignoble de l’île. »


Une source d’inspiration ou modèle qui ont une influence sur votre travail ? « Jean-Louis Costes, qui est pour moi le seul génie de la restauration. Il a une véritable capacité à créer des endroits où les gens ont envie d’être. »


Prochain projet ou nouveau territoire d’exploration ? « La reprise du restaurant Apicius : un superbe challenge. »


Rédaction Atabula