Aleksandre Oliver, 28 ans / Chef pâtissier (restaurant Yoann Conte – Veyrier-du-Lac)

 

Descendant du grand Raymond Oliver, figure mythique du Grand Véfour à Paris, Aleksandre Oliver est en train de se faire un prénom. Ex-chef pâtissier du restaurant doublement étoilé de Nicolas Masse aux Sources de Caudalie, de chez Dubern et Racines à Bordeaux, il travaille aujourd’hui auprès du chef Yoann Conte à Veyrier-du-Lac (Haute-Savoie). Il est également le créateur des Glukosés à Bordeaux, pendant régional du Club des Sucrés parisien.


Une rencontre marquante récente ? « Celle d’un jeune homme, un client du restaurant, âgé de 11 ou 12 ans. Un surdoué dont je suis allé servir les desserts et qui m’a épaté par son palais sur-développé. Il a su déceler la subtilité de chaque saveur, chaque texture, et m’a décrit mon dessert mieux que je ne l’aurais fait moi-même. Une grande claque ! »


Une source d’inspiration ou modèle qui ont une influence sur votre travail ? « Je m’inspire beaucoup de mes souvenirs d’enfance pour créer un dessert. Yoann Conte fait partie de gens qui m’inspire par sa cuisine sincère, généreuse et unique. Le photographe Nicolas Buisson également. Sans oublier de nombreux artistes qui influencent ma création. »


Prochain projet ou nouveau territoire d’exploration ? « Après la création du club des Glukosés il y a deux ans, nous venons de sortir notre premier livre sur le chocolat. Je voudrais également en faire un plus personnel, un projet artistique en partenariat avec mon beau-père, le peintre Guillaume Toumanian. Affaire à suivre… »


Rédaction Atabula

Partenaires